Accueil
2travelandeat

Voici le drapeau officiel du peuple Sami

Les coutumes
Pâques
La fête de l'écrevisse
La fête de l'anguille
Sainte-Lucia
Noël en Suède
La décoration de Noël
Le Tomte
Le Cheval de Dalécarlie
Recettes de cuisine
suédoise
Le glögg
Les fromages
Les gaufres
Le semlor
L'hôtel de glace Icehotel
Le smörgasbord 
Les mines de cuivre
L'artisanat du verre
 
 
 
 
 
 

Le peuple Saami (Lapons)et leurs rennes


Les Saamis voyagent avec leurs éternels rennes à travers la Laponie , large bande de terre qui s'étend à l'extrême Nord de la Scandinavie.

Chaque année, ces nomades vont, accompagnés de leurs rennes, de la plaine jusqu'aux montagnes puis reviennent. 

Aujourd'hui les Samis se sont sédentarisés, les familles sont établies dans des petites villes ou des villages et seuls les hommes suivent les  migrations saisonnières des troupeaux. L'élevage se pratique au moyen d'équipements modernes : motoneiges moto tout terrain et téléphones cellulaires sont utilisés.

Les Samis ont développé l'artisanat local et ainsi s ouvre au tourisme. Ils sculptent le bois des rennes et font de magnifiques bracelets et de belles étoffes de feutrine et bien sûr beaucoup d'objets en cuir. Ils revêtent leurs beaux habits de couleur lors des fêtes traditionnelles.

Le régime du renne est à base de lichens, plantes qui prospèrent dans la plaine l'hiver, et d'herbes qui poussent l'été dans les montagnes. 

Mais les savants discutent pour savoir si les Saamis conduisent où s ils suivent leurs troupeaux de rennes de place en place. Personne ne sait très bien qui commande. En tout cas, les lapons doivent rester près de leurs rennes, dont dépend toute vie en pays Saami. le renne leur fournit fourrure, lait, fromage et viande. 

Les quelques spécialités des Samis tels que le lappkok plat à base deRenklämma foie et de moelle et le renklämma du pain au levain et au cumin roulé en cône autour d une fine tranche de viande de renne.

 

 

 

Voici sur la photo ci-dessus à gauche un exemple de viande de renne,  en haut l'épaule. Au milieu, à gauche, un morceau fumé avec l'os et, à droite de la langue de renne et une marmite carrée de bouillon. En bas, la selle et un plat d'os de rennes avec les bâtons pointus pour en extirper la moelle.

 

On vient du monde entier pour déguster la viande de renne on peut la déguster fumée ou surgelée, grillée ou en sauce aux champignons.

L'élevage du renne 

est pratiqué dans l'arrière pays des provinces suédoises de Norrbotten et Västerbotten. Aujourd'hui on laisse le troupeau se déplacer sur des étendues relativement vastes mais néanmoins limitées et surveillées. Les Samis se déplacent entre les pâturages d'été et d'hiver, mais ils conservent 1 ou  2 habitations à proximité des pâturages où ils se fixent pour la saison.

 

Seuls les membres des Saamis sont autorisés à pratiquer l'élevage du renne, et jouissent en outre de droits particuliers en matière de chasse et de pêche.

 

la langue Saami fait partie du groupe linguistique finno-ougrien. Il comprend 3 dialectes principaux : oriental, central et méridional. Tous les dialectes sami ont un vocabulaire très riche pour évoquer l'environnement. Pour décrire les sols, les eaux et la neige ils ont une grande variété de mots qui permettent une précision d'une grande fidélité. Pour ce qui est du renne et de son élevage, le vocabulaire est aussi riche que varié. Il existe par exemple un grand choix de mots décrivant l'aspect du renne, Sa fourrure, sa ramure, son sexe, et son âge peuvent être décrits en termes si détaillés que dans un troupeau de plusieurs milliers de têtes, un seul animal correspond à la description donnée.    

 

 

 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée