Accueil
2travelandeat
On/Off
Fêtes et coutumes
Recettes de cuisine
Desserts de Pâques
le Mämmi et le Pasha
Les baies sauvages
Les écrevisses
La viande d ours
Les chanterelles
Les différents pains
Noël en Finlande
Le sauna
Le Poppana

Les habitudes alimentaires en Finlande

Le banquet permet de se faire une idée globale de ce que mangent les Finlandais. On distingue en premier lieu la table des hors-d'oeuvre qui rappelle le smördgåsbord suédois, mais garde sa spécificité nationale.

Ce buffet est servi dans certains restaurants et il est appelé seisova .

Les rayons regorgent de saumon On remarque d'abord la place qu'occupent le saumon ou le lavaret cru légèrement salé, et les divers harengs dans leurs sauces, dont celui de la Baltique. La gelée de poisson est d'une qualité comparable àoeufs de corégone celle de l'aspic.

Les oeufs de lavaret,  de corégone blanchâtre et de lotte n'ont rien à envier au caviar. Le poisson est servi avec des pommes de terre dauphine. Dans leur alimentation, les Finlandais accordent la même place à la pomme de terre que les Irlandais.

Le poisson peut être préparé, on le sait, de maintes manières. Le fumage est très populaire. Saumon, lavaret, brème et hareng de la Baltique sont fumés à chaud ou à froid, grillés, cuits tels quels au feu de bois ou enveloppés dans du papier. 

Rien de tel qu'un petit verre de vodka pour faire passer le tout. 
Lorsqu'il lève son verre, le Finlandais dit :
 "Hei", "Terve", "Kippis" ou "Skål" comme les Scandinaves.

 

 

 


Salade de betteraves, carottes,harengs appelée Rosolli Après le poisson viennent la viande de renne, le jambon fumé, la gelée de viande, le rosolli (morceaux de hareng salé mélangés à des petits cubes de betterave rouge et carottes) et les fromages de pays.


On peut voir sur cette photo une salade de Rosolli, un toast au oeufs de poissons et du saumon le tout avec de la crème.

Les grands jours, le plat principal est généralement le rôti, le ragoût ou un sauté de viandes à la Carélienne ayant mijoté à feu doux.

Le plat de viande est accompagné de gratins de purée de foie et riz, de macaronis, de carottes en purée et riz, de purée de choux-navets, etc.

Les convives peuvent ajouter des rondelles de betterave rouge marinée au vinaigre, des cornichons salés à la russe et des airelles rouges pilonnées ou en confiture. La viande est de préférence servie avec de la gelée ou de la confiture (airelles rouges, canneberges ou sorbes).

Les baies font généralement le dessert finlandais. On les consomme fraîches, en bouillie ou en crème. Le touriste passe de la surprise à l'enchantement devant l'étrange combinaison que forment la canneberge quasiment gelée et la sauce caramel servie brûlante. 

 

Cuisson de la juustoleipä

Le juustoleipä est un autre dessert favori: 
De petite taille, les crêpes finlandaises sont servies avec de la confiture de fraise ou de framboise. Le touriste chanceux sera convié, pendant la saison estivale, à une garden-party où les crêpes sont préparées sur une grande plaque circulaire en fonte. La pâte de ces crêpes géantes est à base de farine de froment et d'orge.

La Laponie a son mot à dire dans la cuisine finlandaise, même si la gastronomie lapone est un peu exotique pour l'homme du sud du pays. La cuisine lapone est surtout appréciée pendant les vacances d'hiver ou à l'occasion d'une randonnée d'été en Laponie. Mais l'on peut, sans quitter le sud de la Finlande, savourer un délicieux émincé de renne à la Lapone. Ce plat est accompagné de la purée de pommes de terre si affectionnée des Finlandais.

Le saumon, le renne et la poule des neiges confèrent une touche lapone aux banquets et repas d'affaires. Ceux-ci sont couronnés d'un dessert de mûres des marais dont la belle couleur vient des longues journées d'ensoleillement.

suite des habitudes alimentaires en Finlande cliquer ici

 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée