Accueil
2travelandeat

On/Off
Le jour de l'An à Vienne
La cuisine viennoise
en photos
La wiener Schnitzel
Les desserts autrichiens en photos
les desserts autrichiens (suite)
Les pâtisseries viennoises
Les Kaiserschmarren
Le café de l'hôtel Sacher
Le Sachertorte de l'hôtel Sacher
Les spécialités culinaires
Quelques recettes de la cuisine autrichienne
Les vinaigres de fruits Gegenbauer
Le café Demel
La pâtisserie Demel en photos
Le café Central
Le café Landtmann
Le restaurant Piaristenkeller
Les bals viennois
Le Prater Riesenrad

Apprendre l'allemand
en Allemagne ou en Autriche grâce à  www.langage.com

L'origine du croissant

Le croissant désigne un petit pain en pâte levée ou feuilletée, abaissée en triangle, roulée et incurvée en forme de croissant de lune.

 L'origine de cet article de viennoiserie remonte à l'époque où les Turcs assiégeaient la capitale de l'Autriche Vienne en 1683. 

 

Une nuit, les boulangers de Vienne qui étaient dans leur fournil entendirent le bruit de sape des ennemis, et ils donnèrent l'alarme, repoussant l'assaut de l'ennemi.

le roi de Pologne jean II SobieskiLes Ottomans furent vaincus grâce aux 25.000 hommes envoyés en renfort par Jean III Sobieski, roi de Pologne. 

Pour récompenser les boulangers, le souverain leur accorde le privilège de fabriquer une pâtisserie qui immortalisera l'événement.


C'est ainsi que naît le Hörnchen, "petite corne" en allemand, allusion au croissant qui orne le drapeau ottoman. 

 

 

Une autre tradition attribue la réputation du croissant à un certain Franz George Kolschitski, cafetier de son métier d'origine polonaise. 

Pour la petite histoire : 

Les Turcs s'enfuyant laissèrent derrière eux des  sacs de fourrage noir sec et que Kolschitsky reconnaît comme du café, en récompense de son courage pendant le siège, il  récupéra ses sacs de café et ouvrit le premier café d 'Europe centrale. Il établit aussi l'habitude de raffiner le brassage par le filtrage et l'adoucit ce café en l'additionnant d'un trait de lait. 
Et une idée lui vint :
C'était  de servir ce café accompagné d'une pâtisserie en forme de croissant. Et voilà !

Les croissants étaient, à l'origine, en pâte à pain améliorée. 

En 1770 la reine Marie Antoinette femme de Louis XVI introduit sa fabrication à Paris. Mais ce n 'est qu'à partir de 1920 que les boulangers parisiens ont créé le croissant feuilleté au beurre que nous connaissons actuellement.
 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée

Hit Counter