Accueil
2travelandeat

Jardin de Keukenhof
ouvert du 24 mars au 16 mai 2016 Fleurs à Keukenhof

Pour les amoureux des fleurs
CORSO FLEURI 2016

Le Corso Fleuri de la région de Bulbes à fleurs aura lieu du 20 au 24 avril 2016. Le corso fleuri défilera de Noordwijk jusqu’ à Haarlem,soit un trajet de 40 km. Départ à 9h30 de Noordwijk - arrivée à Haarlem vers 21h00. Le cortège comprend plus ou moins 20 grands chars et de plus de 30 voitures ornées de fleurs printanières, précédées de  caravanes publicitaires. Le tout sera accompagné de fanfares. Le long de la route, il y aura suffisamment de place pour les centaines de milliers de spectateurs. Le vendredi soir à Noordwijkerhout le cortège défilera éclairé. Le samedi soir à Haarlem il y aura un cortège et une exposition des grands chars éclairés. Le dimanche il y aura une exposition des grands chars dans le centre ville de Haarlem jusqu’ à 19h00.

Corso fleuri du 20 au 21 août 2016 à Leersum

Jardin de Appeltern
Site avec de nombreuses photos montrant la préparation des fleurs et la pause sur les chars fleuris
Recettes de cuisine hollandaise
Les snacks
Le hareng en Hollande
Les fromages en Hollande
La foire aux fromages à Alkmaar
Les moulins ou molen

 

Les Tulipes de Hollande

Origine et histoire de la tulipe :

Probablement originaire d’Anatolie, la tulipe était déjà à l’honneur du temps de Soliman le Magnifique (1520-1566).

Chaque année, au printemps, une somptueuse fête était organisée dans les jardins du palais en l’honneur de la tulipe, fleur préférée du sultan.

Le mot tulipe vient du turc " Tülbend " et du persan Thouliban qui signifient turban, allusion faite au turban que portaient les turcs.

 

La tulipe connut déjà la gloire au XVIème siècle à travers l’empire Ottoman qui lui vouait une véritable passion.

Augie Ghislain de BusbecqEn 1554 à Constantinople, Augier Ghislain de Busbecq savant botaniste flamand(1522 - 1591), ambassadeur d'Autriche, envoya à Vienne quelques bulbes et quelques graines de tulipes découverts en Turquie à trois de ses amis.

 

 


Le premier les conserva dans du sucre. Il était épicier ! 
Le second les mangea avec de l'huile et du sel. Il était gourmand !
Charles de L'ÉcluseLe troisième, Charles de L'Ecluse ou Carol Clusius (Arras 1526 - Leyde 1609) grand botaniste français à Vienne les planta pour voir de quoi il en retournait !
Celui-ci déménagea et s'installa en Hollande en 1593 en emportant bien entendu avec lui sa précieuse collection de tulipes qu'il mit en vente. 
Les gens impressionnés par cette magnifique fleur étaient très intéressés mais ils désespéraient également car Clusius, très attaché à ses précieux oignons, en fixait le prix très haut .
Un soir, Clusius se fit dérober ses plus belles fleurs par des brigands et commença alors la vente, au marché noir, qui culmina vers 1630 pour devenir la Tulipomania (de1634 à 1637).

La Tulipomania  :

Un marchand "fou" du bulbe 'Vice Roy' donna 2 chargements de blé, 2 chargements de seigle, 4 boeufs, 8 porcs, 12 moutons, 2 barriques de vin, 4 barriques de bière, 2 caisses de beurre, 1000 livres de fromage, 1 lit incluant le matelas et les oreillers, divers costumes et un pot en argent!

Un autre commerçant se serait enlevé la vie lorsqu'il apprit qu'il aurait pu obtenir le double du montant de la vente de quelques bulbes.

Les bulbes faisaient également l'objet de spéculations sur bouts de papier que l'on revendait encore plus cher.
On achetait sans avoir vu !

Vers 1637, les prix chutèrent. Plusieurs marchands se trouvèrent ruinés sans même avoir pu posséder un seul bulbe. 

En France le moraliste La Bruyère (1645-1696) décrivit l’amateur de tulipes dans ses « Caractères ».

La tulipe était devenue un symbole de richesse. Un bulbe valait parfois le prix d’une maison à Amsterdam ou la dot d’une jeune fille. La tulipe fit et défit des fortunes. En 1637, le gouvernement intervint par une loi pour interdire ces transactions.

Les prix se stabilisèrent finalement et les Hollandais se mirent à produire des tulipes de façon massive. 

La tulipe tira son épingle du jeu en trouvant dans les terres sablonneuses des Pays-Bas un support idéal pour sa culture.



De nos jours

Elle devint le symbole de richesse et la Hollande en fit sa fleur nationale.

C’est ainsi qu’en moins d’un demi siècle on put répertorier jusqu’à 600 nouvelles obtentions !
Aujourd’hui on recense près de 5000 cultivars commercialisés et les Pays-Bas exportent à eux seuls plusieurs centaines de millions de Tulipes chaque année.

Cette activité couvre plus de 3 000 ha dans la région de Haarlem, pour le plus grand plaisir des visiteurs.
Rappelons que la meilleure période pour les tulipes est du 15 avril au 15 mai, pour les narcisses du 1er au 15 avril et pour les jacinthes de la mi-avril à la fin avril.

Lieux fleuris : autour des villes de Rijnsburg, Warmond, Katwijk, Noordwijk Binnen, Sassenheim.
Dans la région de Lisse, il y a une trentaine d'hectares de parcs fleuris.

Parmi eux :

le Keukenhof, 

Hillegom, 

De Zilk,

Vogelenzang, 

Bennebroek...


Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée

Hit Counter