Accueil
2travelandeat

On/Off
Le Haggis
Le jeu du Haggis Hurling
Recettes de cuisine écossaises
Noël en Écosse
Photos-voyages.com

Apprendre l'anglais
en Ecosse ou en Irlande ou en Angleterre grâce à  www.langage.com

les habitudes culinaires en Ecosse 

Aujourd’hui en Écosse, la plupart des gens prennent un petit déjeuner simple à base de céréales, de toasts et de thé. 

le porridge D’autres préfèrent le traditionnel porridge, bouillie de flocons d’avoine) avec du sel plutôt que du sucre. 

Voici aussi un exemple de petit-déjeuner écossais avec la tranche de Lorne Sausage (pâté à la viande de boeuf et porc), le Black pudding (du boudin noir), les Tattie Scones, les Soda Scones et les- Scotch Pies.

 

 

 

Les tatties scones ou crêpes en forme triangulaires à base de farine de pomme de terre que l on fait frire et que l on sert avec du beurre et du fromage.

 

Le pain à la viande épicé le Lorne Sausage 

le Black pudding


Bon nombre de spécialités écossaises sont à base d’avoine, lesles oatcakes oatcakes (biscuits ronds).

 

le cranachan ou le cranachan (dessert préparé avec de la semoule d’avoine, de la crème et des framboises). 

On utilise aussi l’avoine pour paner le poisson (hareng ou truite de mer) avant de le faire frire.  

Les plus gourmands choisiront des œufs avec du bacon, de la saucisse, du boudin (saucisse à base de sang de porc assaisonné) et des galettes de pommes de terre, le tout accompagné d’une tasse dele kippers ou hareng fumé café ou de thé. D’autres encore mangent des kippers, harengs fumés et salés.

 

 

 

Il y a aussi le fameux saumon écossais qui

est excellent et   qui est vendu dans le monde entier. L' Ecosse est un grand producteur de fruits de mers et crustacés comme les moules, les pétoncles, les crevettes, les homards et les crabes.

 

 

 

 

Habituellement, on prend le déjeuner vers 13 h. Pour certains, il s’agit du principal repas de la journée, pour d’autres, ce sera simplement une soupe, comme le Scotch broth (au bœuf avec des légumes et de l’orge) ou le cullen skink (à base d’églefin fumé), avec du pain et du fromage écossais.Fish and chips

Vous trouverez aussi des "fish and chips" ce sont des beignets de poisson blanc, de la morue par exemple, accompagnés de pommes de terre frites, de sel et de vinaigre. 

Il y a le laverbread  aussi. C'est une spécialité à base d'algues vertes tirant sur le noir. On les cuit comme des épinard et on les mange froides avec des fruits de mer, ou chaudes avec du bacon, des tomates et du pain grillé. C'est très riche en vitamines. Cette algue, parfois appelée le caviar gallois est lavée et relavée et bouillie ensuite pendant dix heures jusqu'à ce qu'elle ressemble à une pâte, puis elle est coupée en petits morceaux et vous pouvez la déguster en légume d accompagnement. 

Aujourd’hui, dans les villes, beaucoup de gens prennent un sandwich ou un repas rapide en guise de déjeuner. 

les scones Il était autrefois de coutume de faire une pause aux environs de 16 h pour prendre une tasse de thé, parfois accompagnée d’une tranche de pain beurrée, de scones et de confiture, ou d’un biscuit. 

 

 

Les Écossais mangent beaucoup de viande. L’agneau se sert rôti ou en ragoût, en cari, en cocotte ou en croûte. 

Le mince and tatties est un plat typique à base de bœuf haché auquel on ajoute du jus de viande, des oignons et des pommes de terre. 

Boeuf écossais

La race de boeuf Aberdeen-Angus  est maintenant largement répandue à travers le monde. Reconnu pour leur viande riche et savoureuse, cette viande est excellente. 

Le haggis cliquer sur le lien  est préparé avec des abats de mouton auxquels on ajoute semoule d’avoine, suif, oignons et épices. Le mélange est cuit dans un estomac de mouton et servi avec des purées de neeps (navets ou rutabagas) et des tatties (purée de pommes de terre). 

 

 

 

les Forfar Bridies petit pâté à la viande Dans le nord et l’ouest, le gibier est très apprécié ( faisan, bécasse, chevreuil, sanglier…). 

Les forfar bridies (petits pâtés à la viande) voir photo ci-contre à l'origine, était pour les laboureurs un repas facile à emporter aux champs.

 

Voici une liste de quelques noms de fromages écossais :

Bishop Kennedy, Bonchester , Caboc, Cairnsmore, Crowdie, Dunlop 
Dunsyre Blue, Galloway Goat's Milk Gems, Gowrie, Isle of Mull 
Lairobell , Lanark Blue, Loch Arthur Farmhouse, Orkney Extra Mature Cheddar , Seriously Strong Cheddar. 

De nos jours cependant, de moins en moins de gens prennent le temps de s’arrêter. Certaines familles prennent un dîner assez tôt, vers 17 h 30, appelé high tea, d’autres mangent vers 19 h ou 20 h.

Parmi les mets traditionnels préparés au four, on trouve les scones (au fromage ou au raisin), les bannocks (à mi-chemin entre les scones et les crêpes), les baps (petits pains mollets). le Dundee (gâteau aux fruits) et les sablés (shortbread).(shortbreadvoir de droite)

 le scotch black bunAu moment des fêtes on peut voir sur les tables écossaises le black bun un gâteau qui ressemble fortement au pudding.

 

Les Écossais peuvent prendre du thé à toute heure de la journée, mais le café est aussi très apprécié. Et c est bien évidemment la bière et le whisky qui sont servis dans tous les foyers et les pubs.


Pour la petite histoire

 La marmelade d orange amère :

L' histoire de la confiture Keiller date des années 1700. 
Lors d un ouragan un bateau espagnol en provenance de Séville vint
s' abriter dans le port de Dundee. 
Ce bateau avait dans ces cales, une importante quantité d'oranges. Un épicier du nom de James Keiller en profita pour acheter cette cargaison périssable à bas prix mais évidemment il se rendit compte qu il ne pouvait par revendre les oranges qui commençaient à s abîmer. 

Mais heureusement sa femme qui ne voulait pas gaspiller cette précieuse marchandise eut l idée de confectionner une délicieuse marmelade d orange amère. Au début elle voulait réduire les peaux des oranges en les écrasant dans un pilon, mais prise de temps elle décida de laisser les pelures et de les couper et de ce fait elle gagnait et en temps et en saveur et cela lui fit beaucoup plus de pots de confitures. C'était très astucieux pour l 'époque.

Ce fut un succès immédiat et tous les habitants en redemandèrent et de ce fait James Keiller et sa femme Janet achetèrent d' autres cargaisons d oranges toujours en provenance de Séville . Plusieurs années plus tard vers 1797 Me Keiller et son fils ouvrirent la première usine de confiture au monde. 
On sait également que la reine Victoria prenait toujours son thé avec des toasts et de la marmelade d orange.
Et toute la nation adopta la fameuse marmelade. 

Bien plus tard en 1938 ce fut la société Mc Kay qui reprit le flambeau et développa toute une gamme de confitures toujours avec le savoir faire et la recette traditionnelle de Madame Keiller. 

On dit aussi que le nom marmelade viendrait de cette anecdote :Le chef cuisinier français de la reine Marie d’Écosse, aurait préparé une confiture d’orange spécialement pour la reine alors qu’elle était malade ; d’où le nom Mary’s Malady (la maladie de Marie) qui a donné « marmelade ».

Recette de la confiture d oranges amères

Ingrédients

1 kg d'oranges amères de Séville
750 g de sucre
1 jus de citron 

Brosser rapidement sous l'eau fraîche les oranges non traitées et les couper avec un couteau bien affûté, d'abord en tranches très fines et ensuite les tranches en quatre. 
Enfermer les pépins dans un nouet (linge fin en coton) . 
Verser les oranges, le sucre, le jus de citron et les pépins dans leur linge dans la bassine à confiture, porter à frémissement. 
Verser dans une terrine, couvrir d'une feuille de papier sulfurisé et laisser reposer une nuit au frais. 

Le lendemain verser le contenu de la terrine dans la bassine et faire cuire doucement pendant 5 minutes, et on recommence: terrine, papier sulfurisé et une nuit calme au frais. 

Le troisième jour verser les oranges dans la bassine et faire cuire encore quelques minutes en écumant soigneusement, redonner un bouillon, vérifier la nappe en posant une goutte de sirop sur une assiette froide, il doit figer. 

Mettre en petits pots stérilisés** et chauds la confiture bouillante, couvrir immédiatement et retourner les pots. 
Après refroidissement (environ 2 à 3 jours) étiqueter les pots et les ranger dans un endroit frais et sec. 

**Stériliser systématiquement les pots, après les avoir lavés et séchés, au four à 110° pendant 5 à 10 minutes, ce qui permet en plus de bénéficier des pots bouillants au moment de la mise en pot.

 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée