Accueil
2travelandeat

 

On/Off
Habitudes culinaires en Croatie
Gastronomie croate
Quelques mots de vocabulaire
croate pour voyager

Site de l'office de tourisme de Croatie

 

Quelques particularités et traditions croates

La cravate serait d'origine croate.

La cravate, attribut vestimentaire incontournable de la mode masculine, tire son origine de la bande d’étoffe finement ouvragée portée autrefois par les cavaliers croates. 
 

C'est, sous le règne de Louis XIII (1610-1643) que les maréchaux Jean de Gassion (1609- 1647) et Josias de Rantzau (1609-1650)recrutent pour l'armée française un régiment de hussards croates  dont l'uniforme comprend une écharpe blanche qui fera fureur à la Cour de France.
Jean de Gassion


Ce régiment de cavalerie légère recevra de Louis XIV, en 1666, le nom de "Royal Cravate", avant d'être dissous par la Révolution.

 

Louis XIV

En Croatie et d'après la tradition  les femmes, qui voyaient partir leurs hommes et maris à la guerre, leur offraient des écharpes, pour qu ils se souviennent qu'elles étaient toujours présentes dans leurs pensées. Cette coutume signifiait la fidélité de l'homme à sa femme.
Et surtout que ces hommes ne les oublient pas et et qu'ils se souviennent de leur famille restée au pays.
Et de plus, avoir cette étoffe autour du cou leurs donnaient du courage lors des batailles difficiles.
 

Le monde reconnaît la cravate dans la première partie du 17e siècle  durant la guerre de Trente Ans qui faisait rage dans toute l'Europe.
Les guerriers Croates étaient très agiles et rapides, et toute l'Europe parlait de leurs conquêtes.
Un régiment d'élite fut formé a Paris sous le nom de« La royal Croate »
Ces vaillants guerriers croates avaient pour habitude de porter autour du cou une étoffe appelé fanon ou rebord, celui-ci fut très vite adopté par l'aristocratie française. Cela plaisait énormément aux parisiennes et grâce à cet ornement la cravate conquit l'Europe et par la suite le monde.
Ce morceau de tissu fut appelé Kravata d'après le nom de leur peuple.

Charles II mis la cravate à la mode en Angleterre.

Les Parisiens ont rapidement adopté la cravate pour son originalité et comme le symbole du progrès. Sous la Révolution française, la cravate fait l'objet de jugements contradictoires. Les cravates blanches s'affrontent aux cravates noires ; la polémique commence entre la jeune génération (cravates noires) et la génération des anciens (cravates blanches). La cravate noire sera, jusqu'à la moitié du XIXième siècle, et selon le contexte, le signe que l'on n'est pas d'accord avec la majorité du moment.

Dix ans après, ce nouveau détail de la mode devient populaire partout en Europe. A partir de ce moment-la, la cravate devient un accessoire du vêtement partout dans le monde, les réunions d'affaires ou les cérémonies ne se feront plus sans elle.

En souvenir vous pourrez rapporter  cravates avec des motifs typiquement croates comme l'alphabet glagolitique (exemple photo ci-contre) un ornement national croate qui se trouve sur des monuments de l'époque médiévale

Comment dit-on cravate dans différentes langues européennes ?

en allemand - die Kravatte
en croate - kravata
en italien - Cravatta,
en espagnol - Corbata,
en portugais - Gravata,
en irlandais - Carabhat,
en anglais - Cravat-Neck Tie,
en hongrois : kravat
en français - la cravate
en suédois - Kravatt,
en finnois - Kravatti,
en flamand - Krawaat
en polonais - Krawat,
 

 

Dans la série des records incroyables :

le 18 octobre 2003, l'Academia Cravatica eut l'idée de préparer la plus lourde cravate du monde d'un poids de 450 kg, et mesurant 971 mètres de long, sur une largeur de 25 m, autour des Arènes de Pula, en Croatie. 
Le noeud de cravate a été placé à 21 mètres de hauteur et mesurait 15 mètres de long. Cette cravate fut nouée, en moins de onze heures. Il aura fallu 9 015 m2 de tissu, 120 kilomètres de fil et 300 heures de travail.

site en anglais sur l'académie de la cravate

Autres particularités ou inventions croates

La Dalmatie Le pays d origine des dalmatiens

Comme son nom l'indique, la Dalmatie, cette région côtière de la Croatie, est la patrie d'origine de ce chien atypique qui fut jadis garde aux confins de la Croatie et de la Dalmatie, notamment durant la guerre contre les Turcs. Les Croates, inférieurs en nombre, les avaient dressés à attaquer les chevaux des Ottomans, en vue de désorganiser leur cavalerie. Depuis, il est l’un des principaux ambassadeurs du pays. On le trouve d’ailleurs très fréquemment sur le blason de certains nobles croates.

Invention de la dactyloscopie

La dactyloscopie est un procédé d'identification des personnes par les « empreintes digitales ». Ce procédé est l’invention du criminologue croate Ivan Vucetic (1858-1925).

Invention du parachute

Le parachute est également croate !
Si, dès 1495, Léonard de Vinci décrivait et dessinait un parachute, c'est à Faust Vrancic (1551-1667), originaire du port croate de Sibenik et connu en Italie sous le nom de Veranzio, que l'on doit l'étude de la résistance de l'air sur la voilure, Machinae novae, où figure la première représentation d'un parachutiste, dénommé "homo volans" (1615).

 

Invention du stylo mécanique

L’ingénieur zagrébois Slavoljub Penkala breveta en 1907 le stylo mécanique à réservoir intégré, ancêtre du fameux Rotring, bien connu des dessinateurs industriels.
Le succès fut tel en quelques années qu’il s’exporta dans le monde entier.
 

Invention du ballon dirigeable

Le ballon dirigeable figure lui aussi sur la liste des fiertés du pays. L'inventeur zagrébois, David Schwartz (1852-1897), a construit le premier ballon dirigeable à armature métallique dont les prototypes volèrent à Saint Petersbourg (1894) et à Berlin (1897). A sa mort, ses plans furent rachetés à sa veuve par le célèbre constructeur allemand, le comte von Zeppelin, qui fit voler en 1900 son premier "Zeppelin".

La plus ancienne pharmacie.

C’est à Dubrovnik que fut inaugurée en 1317, dans le couvent des Franciscains, la plus ancienne pharmacie d’Europe. Un siècle plus tard, en 1434, c’est aussi le premier orphelinat qui verra le jour dans la cité république croate

 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée