Accueil
2travelandeat

La cuisine polonaise
Le village peint de Zalipie
Le Lajkonik

Noël en Pologne

Joyeux Noël en polonais se dit : Wesolych Swiat

La Pologne est un pays ou la tradition est fortement ancrée. Les fêtes religieuses sont célébrées aussi bien dans les petits hameaux que dans les grandes villes.

Le 24 décembre, en Pologne, tous les enfants ont le regard dirigé vers le ciel.
Parce qu'ils attendent l'apparition de la première étoile avant de se mettre à table.

L'étoile annonce donc le début de la fête. Celle-ci commence par une tradition chrétienne: après que tous soient assis à la table, on rompt le pain qui ressemble aux hosties lors de la communion à la messe et on le mange. En le mangeant, on échange des voeux.
 

La paille de Noël

La coutume veut que les parents placent, entre la nappe et la table, de la paille. Les enfants prennent les brins un à un. Dans certaines familles, on dit que celui qui trouve le brin de paille le plus long est celui qui vivra le plus longtemps. Dans d'autres, on dit que ce dernier se mariera durant l'année.

Partage de l' oplatek ou pain azime

Le pain azyme, composé exclusivement de farine de froment et d'eau, est confectionné et mangé dans les églises durant la période de Noël. Il est décoré de motifs religieux tels que la représentation de Jésus ou de la Vierge Marie.

Feuille de pain azyme ou oplatek en polonais

On partage le pain azyme avec ses proches en s'adressant des vœux de Joyeux Noël et de bonne année. Ce signe de paix et de bienveillance ouvre le repas de Noël et dure parfois très longtemps, c'est un moment de réconciliation et de pardon.

Ce moment est aussi souvent exploité par les caricaturistes qui dessinent des ennemis acharnés partageant le pain azyme, ce qui veut dire que pendant Noël, tout est possible.

 

 

 

Le menu traditionnel de Noël, en Pologne, est souvent composé de différents poissons bouillis, fumés et en gelée, de compote de fruits secs, de fruits frais et de gâteaux aux graines de pavot.
Tout cela est arrosé de vodka et de miel.

La veille de noël est un jour maigre même chez les non pratiquants, car il représente l'attente de la naissance du Christ, le recueillement.

La viande n'est pas admise et l'on ne consomme donc que du poisson. Présent sous des formes diverses (harengs salés pour inaugurer le repas à la crème fraîche, mayonnaise, salade russe, au curry)

Comme plat principal, on sert d'habitude de la carpe au four, accompagnée de pommes de terre. Quelques jours avant Noël, on voit apparaître sur les places du marché de petites piscines de carpes vivantes car ce poisson est acheté plus volontiers vivant pour être tué juste avant la préparation. Et comme une carpe filante est une carpe glissante, juste après les fêtes, les médias annoncent de drôles mais véridiques anecdotes comme le dérapage incontrôlé sur une carpe filante qui a causé une fracture de la jambe !

La crèche est construite sur deux étages. Au premier étage, c'est la Nativité (Jésus, Marie, Joseph et les animaux). À l'étage au-dessous, on place des figurines représentant des héros nationaux. Le Noël polonais est aussi accompagné de cantiques, dont la plupart sont très vieux.

Tous les ans il y a un concours des plus belles crèches et les gens préparent ces pièces pendant des jours pour espérer gagner le premier prix.
 

Voici quelques recettes pour passer un Noël polonais

Potage de noël aux Tortellini - Barszcz wigilijny z uszkami

Pour le barszcz
6 betteraves de taille moyenne
50 cl de kwas

Pour la farce des tortellini
1 carotte
1 poireau
1 oignon
1 branche de céleri
50 g de bolets séchés
1 oeuf entier
1 bouquet d'aneth haché

Vieux pays catholique, la Pologne fait maigre lors de la veillée de Noël. Maigre mais pas abstinence car la table est généreusement pourvue. Ce potage rouge aux betteraves et aux tortellini en est l'un des éléments obligés. On dit que le dernier roi de Pologne, Stanislaw-August Poniatowski en raffolait.

Confectionnez le kwas quelques jours à l'avance comme indiqué dans la recette du potage rouge aux betteraves.
Mettez les champignons à tremper la veille. Préparez le barszcz en brossant bien les betteraves.
Couvrez-les d'un litre et demi d'eau. Salez et poivrez à votre goût. Cuisez 20 minutes à partir de la mise sous pression.
D'autre part, filtrez l'eau des bolets dans laquelle vous les cuirez avec les légumes réduits en julienne. Comptez un quart d'heure à partir de la mise sous pression.
Retirez les betteraves qui pourront être utilisées en cwikla, salade de betteraves au raifort ainsi que les champignons et les légumes qui serviront à la farce. Ajoutez alors le kwas au mélange des deux consommés.
Passez à la moulinette les champignons et leurs légumes après les avoir bien égouttés. Vous leur ajouterez un oeuf entier, sel, poivre beaucoup d'aneth haché ou à défaut du persil. Mélangez bien et farcissez-en des carrés de pâte (uszka) les pâtes alimentaires et les crêpes.
Les «petites oreilles» se blanchissent cinq minutes à l'eau bouillante salée, puis se rafraîchissent avant de poursuivre leur cuisson dans une eau renouvelée et non dans le barszcz qui leur donnerait une couleur rouge. Comptez qu'il vous faudra une dizaine de minutes à feu modéré. Servez six tortellini par assiette.

Chlodnik
 

la betterave en Pologne, peut accompagner une viande ou un poisson, comme dans la recette suivante.

Ingrédients :
500 g de betteraves
500 g de crevettes crues
2 litres d'eau
250 ml de crème aigre
4 c. à s. d'aneth ciselé
3 c. à s. de vinaigre de vin rouge
3 c. à s. de jus de citron frais+1 citron en tranches
1 1/2 c. à thé de sucre
4 ciboules
4 radis roses

Préparation :
Parer les légumes et les couper en petits dés
Râper la betterave, déposer le tout dans une terrine avec le vinaigre
Laisser mariner 1 heure dans une casserole, y mettre les betteraves et les recouvrir avec 2 litres d'eau
Amener au point d'ébullition; réduire le feu et cuire pendant 10 minutes
Ajouter une pincée de sel et 1 cuillère de sucre
Continuer la cuisson durant 10 minutes
Egoutter les betteraves; conserver le jus de cuisson
Décortiquer les crevettes; les plonger dans l'eau bouillante et les retirer dès qu'elles changent de couleur; égoutter et hacher grossièrement;
Verser le jus de cuisson des betteraves dans un récipient, incorporer la crème aigre au fouet
Ajouter les betteraves, les radis, les ciboules, les concombres, les crevettes, le jus de citron, l'aneth, ainsi que la dernière cuillère de vinaigre
Assaisonner de poivre, de 3 cuillères à thé de sel, de sucre
Fermer et réfrigérer pendant 2 heures
Verser dans une soupière et saupoudrer de pluches d'aneth et d'œufs cuits durs hachés
Faire flotter, si vous le désirez, une tranche de citron

Carpes à la polonaise de Noël

Ingrédients pour 8 personnes
Préparation : 30min
Cuisson : 50min
1 carpe d'environ 1 kg
2 carottes
2 navets
1/4 céleri
1 poireau
2,5 l d'eau
25 cl de bière blonde
300 g de beurre
300 g de farine
400 g de raisins secs
400 g d'amandes
500 g de compote de prunes
600 g de pain d'épices
sel, sucre
gingembre
piment de la Jamaïque
1 feuille de laurier
jus de citron

Eplucher et couper les légumes en morceaux. Les faire cuire dans l'eau pour obtenir un bouillon.
Couper la carpe en darnes et les mettre dans le bouillon. Rajouter ensuite la bière et les épices. Faire cuire à petit feu pendant 15 min.
Retirer le poisson et filtrer le bouillon.
Ebouillantez les amandes pour retirer la peau.
Faire fondre le beurre. Rajouter la farine et faire un roux. Délayer avec le bouillon en remuant énergiquement. Ajouter la compote de prunes, les raisins secs, les amandes, le poisson, le pain d'épices émietté. Faire cuire à petit feu quelques minutes.
Rectifier l'assaisonnement et servir.


Pain d’épices de Varsovie Piernik Warszawski

125 g de miel
75 g de sucre (facultatif)
12,5 cl de bière blonde
15 g de beurre
2 œufs
1 sachet de levure chimique
250 g de farine
25 g de noix en petits morceaux
3 cuillères à soupe de zestes d’orange confits
1 cuillère à café de gingembre en poudre
5 clous de girofle moulus
10 grains de piment de la Jamaïque moulus
40 g de petits raisins de Corinthe
1 cuillère à café de cannelle en poudre
3 cuillères à soupe d’arack ou de rhum.

Dans une casserole à hauts bords, faites fondre le miel à petit feu et si vous aimez le super- doux, ajoutez- y le sucre.
Quand la masse est tout à fait fluide et homogène, versez- y la bière, hors de feu. Attention, cela mousse. Ajoutez alors les œufs dont le blanc doit être battu en neige, toutes les épices et l’arack. Terminez par la farine et la levure chimique déjà mélangées.
Tournez la composition à la cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et homogène. Ajoutez seulement alors les noix, les raisins et les zestes d’orange. Versez dans un moule à cake de 28 cm enduit de beurre.
Cuisez dans un four doux pendant une heure en surveillant la couleur. De longue garde, il se conserve dans une boîte métallique ou enveloppé d’aluminium.

 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée