Accueil
2travelandeat

Liste des différentes fêtes gourmandes ou foires gastronomiques en France pour toute l'année

Bretagne : voici quelques recettes de la cuisine bretonne

La cotriade

La cotriade est une soupe de poisson du littoral Breton.
Jadis, lorsque les bateaux de pêche arrivaient, les pêcheurs triaient les poissons au moment de leur arrivée au port. Les poissons communs étaient mis de côté et les poissons plus nobles (soles, turbots etc...) réservés à la vente.
Ces ingrédients étaient cuits, parfois, directement au port, sur des "cotrets", morceaux de bois sur lesquels on calait un gros chaudron.


Ingrédients pour 6 personnes:

2,5 kg de poisson (rouget,merlu ou merlan,congre,maquereau,grondin,vieille)
coquillages et crustacés moules,coques,étrilles,crevettes,langoustines

100 gr de beurre
1 kg de pommes de terre
3 poireaux
2 Oignons 
2 grosses gousses d'ail
6 Carottes
1 bouquet garni
1 branche de céleri
 1 petit pain de campagne
beurre demi/sel
Sel ,
poivre de Cayenne
Persil , ciboulette
1 dl de muscadet

Écailler, vider, laver et tronçonner les poissons ronds et lever les filets des poissons plats. Gratter et laver les coquillages .laisser le tout au frais.
Peler et couper les carottes en rondelles, éplucher l' ail, les oignons et le céleri couper les finement faites les revenir dans le beurre coupé d' un peu d' huile ajouter les étrilles, faites les rougir et retirer les, puis adjoindre les parures de poissons ,mouiller avec un décilitre de muscadet et 2 litres d' eau le bouquet garni, saler et poivrer faites frémir 1/2 heure sur feu doux sans couvrir. Passer le jus au tamis. Faites raidir les poireaux et les carottes dans le beurre. ajouter le jus et les pommes de terre entière épluchées . cuire 15 mn . ajouter les poissons en tronçons, les coquillages et 5 mn plus tard les filets, les étrilles, les langoustines, laisser encore 5 petites minutes.
Enlever délicatement tous les crustacés, les coquillages et les poissons et déposer les dans un plat creux avec les pommes de terre et les légumes autour faites réduire le bouillon et verser le sur les aliments servir avec les tranches de pain grillé et le beurre salé.
 

Ragoût de homard

Ingrédients pour 2 personnes :

1 homard de 1,5 kg
4 oignons
2 gousses d’ail
4 carottes
1 poireau
1 kg de pommes de terre
1 verre de vin blanc sec
1 petit verre de cognac

épices :
2 pointes de couteau de safran
1 cuillère à café de curcuma
1/2 cuillère à café de cumin
1 cuillère à café de curry
1 feuille de laurier
1 pincée de thym
1 pincée d’estragon
1 pointe de couteau de piment

Couper le homard vivant en deux dans le sens de la longueur, enlever l’intestin (tout le long de la queue). Réservez dans un bol le corail (situé dans la tête, partie crémeuse) ainsi que le sang du
homard. Séparez la 1/2 tête du demi-corps et cassez légèrement les pinces. Faire revenir dans une sauteuse avec l’huile d’olive le homard coté chair, l’enlever et le réserver, baisser le feu et faire blondir
les oignons, l’ail et le poireau coupés fin ; y ajouter les carottes, adjoindre le homard (côté chair dessus) et flamber le tout. Enlever le homard.
Lier avec une cuillérée à soupe de farine, ajouter le vin blanc, faire frémir à petits bouillons. Ajouter les herbes et les épices préalablement délayées dans 1/4 de litre d’eau chaude. Amener à
ébullition et saler. Ajouter les pommes de terre coupées en gros quartiers et laisser cuire doucement une vingtaine de minutes.
Mélanger le corail du homard et l’incorporer au ragoût, ajouter les morceaux de homard et finir de cuire le ragoût 15 à 20 minutes
selon la grosseur du homard.
 

Le Kig Ha Farz


(pour 8 à 10 personnes)

Ingrédients : 
Viande : 
1 jarret de porc ½ sel 
500 gr de lard de poitrine ½ sel 
1 morceau de bœuf (gîte ou plat de côtes) 
Légumes : 
800grs de carottes 
400grs de navets 
500grs de poireaux 
1 chou (frisé, de préférence) 
1 oignon (piqué d’un clou de girofle) 
bouquet garni 
Farz : 
500 grammes de farine de blé noir 
2 œufs 
125 grammes de beurre ½ sel fondu 
125 grammes de crème fraîche 
½ litre de lait 
sel 
raisins secs 
un sac de bonne toile de lin de taille 20 cm sur 30 cm
ou une manche de chemise coupée)

Préparation : 

La veille : 
Faire dessaler les viandes ½ sel, en changeant l’eau plusieurs fois. 
Le jour même 
Remplir une marmite d’eau froide à moitié. 
Y mettre les viandes et porter à ébullition. 
Pendant ce temps, éplucher tous les légumes et les détailler en gros tronçons. 
On peut blanchir le chou pour lui donner une odeur moins forte (2 à 3 minutes dans de l’eau bouillante et rafraîchir sous le robinet d’eau froide) 
A l’ébullition, enlever l’écume produite par la viande. 
Plonger tous les légumes dans la marmite. 
Ne pas saler (avec la viande ½ sel, on rectifie l’assaisonnement en fin de cuisson) 
Porter à ébullition 
Pendant ce temps, préparer le Farz : 

Faire ramollir le beurre 
Dans un saladier, verser la farine. 
Faire un puits au centre et y disposer les œufs, le beurre fondu refroidi, la crème fraîche, le sel. 
Travailler tous ces ingrédients, en ajoutant peu à peu le lait : la pâte doit être assez fluide 
A ce moment, si on le désire, on peut y incorporer les raisins secs. 
Remplir le sac de toile aux 2/3 environ (pour laisser la place au farz de gonfler). Bien ficeler solidement le sac à farz. 
Ajoutez-le dans la marmite et laissez mijoter le tout pendant 2 heures. 
En fin de cuisson, retirer le sac de farz et le laisser reposer 5mn dans la passoire pour qu’il refroidisse un peu ; 
Entre temps, sortir les viandes à l’écumoire. Les disposer sur le plat de service, entourées des légumes. 
Présenter également le bouillon dans une soupière . Il servira à mouiller le farz et les légumes. 
Le sac ayant un peu refroidi, le rouler à main nue (attention aux brûlures !) sur une planche, de manière à ce que le farz s’émiette bien et prenne une consistance sableuse. Ouvrir le sac et servir le farz en accompagnement du reste. 
Accompagnez le tout d’un bon cidre brut. 

C'est le repas des paysans bretons. Les femmes remplissaient une marmite avec des légumes épluchés et coupés, des morceaux de viande de porc et une pâte à far. Puis, tout le monde partait aux champs… En revenant, le tout avait cuit et un repas complet était prêt : entrée de soupe aux légumes, plat de résistance : kig ha farz (viande et far). 

Le far gardait une certaine consistance alors que la pâte liquide était mélangée avec la soupe parce que la pâte à far était contenue dans des sacs de toile qui eux baignaient dans l'eau avec les légumes… C'est aussi pourquoi on appelle ce far spécial le "far en sac" !

 

Recette du Kouig Aman

Ingrédients

450 gr de farine,
300 gr de beurre,
200 gr de sucre,
20 gr de levure,
1 jaune d'oeuf,
1 pincée de sel

Délayer la levure dans 3 cuillerées d'eau tiède, et mélanger avec la farine. Ajouter le sucre, puis le beurre. Donner 4 tours comme pour un feuilletage. Laisser reposer 15 minutes entre chaque tour. Placer dans un plat beurré. Rayer avec une fourchette et mettre au four 25 minutes. Saupoudrer de sucre aussitôt cuit et servir tiède.


kouig Aman

 

Suivez nous sur: Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Recherche personnalisée